Ame animale 
 
 
 
 
 

La mort d'un compagnon animal : un parcours initiatique

Tous ceux qui ont perdu un animal savent ce qu'est la douleur devant la mort. Douleur décuplée car souvent on ne sait pas ce qu'il advient de l'âme des animaux, et que les autres ne nous comprennent pas : "Ce n'est qu'un animal après tout!" dit la socièté insensible et pressée.

Les animaux ont-ils une âme? Survivent-ils après la mort?

 Certains disent de simplement regarder un chien ou un chat dans les yeux pour connaître la réponse.

D'autres racontent ces histoires de Near Death Experience (Expérience proche de la mort) au cours desquelles des maîtres ont retrouvé leur chien ou autre animal domestique.

Quelques-uns ont perçu la présence de leur animal après sa mort, présence confirmée par le comportement des autres animaux de la maison, qui, eux, le voyait clairement de toute évidence.

Une évidence

Pour les gens qui pratiquent la communication télépathique avec les animaux, la réponse ne fait aucun doute. En fait, la différence entre la télépathie et la communication avec les morts est faible. Comme une radio : à partir du moment où on a une radio, on peut se brancher sur différentes fréquences. A partir du moment où on sait communiquer télépathiquement, on peut se brancher sur une fréquence un peu plus haute, celle des esprits.

 Et les interprêtes animaliers rentrent souvent en contact avec des animaux récemment décédés à la demande de leur ancien maître.

Je rappelle que le mot animal vient du mot "âme" (anima en latin).

Les animaux sont bien moins coupés que nous du monde de l'après-vie-terrestre. La mort ne leur pose pas vraiment de problème. Sauf certains animaux domestiques qui s'accrochent désespérément à la vie souvent parce-que leur maître refuse de les voir s'en aller. La transition vers l'autre monde est alors prolongée et peut devenir pénible, car le corps est usé et mal en point.

Témoignage d'un cochon d'Inde sur la mort :
"Je voudrais te parler de la mort. C'est quelque chose de merveilleux, grâce à quoi chacun ici bas peut s'aimer soi-même. Il s'agit d'une transition, d'un changement, qu'il faut voir comme une chance qui s'offre à nous, et non comme un péril qui nous guette. Nous allons tous mourrir alors autant considérer la mort sous cet angle! La sécurité, nous la trouvons en nous-même et non à l'extérieur... Pour réussir pleinement sa vie et connaître des moments de bonheur, il faut rester serein et avoir confiance dans le déroulement des opérations (...). Au moment de mourir, c'est la façon dont on a vécu qui importe.
Mourir, c'est désirer connaître la paix, c'est savoir que l'on a accompli sa tâche, qu'il n'y a plus besoin de se battre, que c'est bien comme ça. Cela revient à renoncer à l'ego, à sa personnalité et à son "personnage", pour puiser dans le Tout. Cela signifie que l'on évacue les tensions, que l'on sort de la routine, que l'on repose dans une douce chaleur, que l'on remonte à la source, que l'on se sent porté par l'Amour. C'est un gigantesque crépuscule, une confiance absolue, où s'opère la jonction avec une force supérieure. C'est une aubaine, un retour à la maison. C'est l'équilibre parfait et l'harmonie complète de tous les sens, c'est la fin des bavardages de l'esprit, c'est une expérience délicieuse, aussi exquise qu'une friandise. C'est une douce implosion de notre sensibilité, c'est être Tout tout de suite, c'est quelque chose d'ineffable, c'est sombrer dans la chaleur, éprouver la vérité comme on ne s'y attendait pas, c'est un recadrage général, c'est voir que tout est lié et que l'on est précisément ce lien. C'est la magnificence du Savoir. "

La réincarnation concerne-t-elle les animaux?

 Une autre question se pose : de plus en plus de monde est convaincu que la réincarnation est possible, habituelle, voire que c'est le processus d'évolution universel, depuis que la religion chrétienne a gagné en tolérance et que l'occident s'est ouvert au savoir de l'Asie (surtout). Mais les animaux se réincarnent-ils aussi?

Certaines familles ont en effet remarqué, alors qu'il avait perdu leur chien et reprenait un chiot quelques temps plus tard, que le nouveau venu, une fois grandi, avait un comportement en tout point similaire à celui de leur chien précédent. A tel point que pour eux, la réincarnation était la réponse évidente à ce mystère.

Les interprêtes animaliers et tous ceux qui ont un lien fort avec la nature (druides...) sont souvent confrontés à ces réincarnations. Pour eux, la réincarnation est aussi évidente que de dire que la terre est ronde. Parfois on fait appel à eux justement pour reconnaître un animal réincarné.

D'autant qu'un animal ne se réincarne pas forcément dans l'espèce dans laquelle il a précédemment vécu. Cela peut alors d'ailleurs donner quelques comportements bizarres, comme ce chat, qui courre après les balles et les rapporte à sa maîtresse à la façon d'un chien, ou cette jument qui adore les parfums (les chevaux détestent le parfum normalement).

 Oui, de toute évidence, les animaux aussi expérimentent et évoluent par le processus d'incarnations.

Il paraît que nous fûmes d'abord des végétaux puis des animaux de plus en plus évolués, avant de devenir des hommes. Certains animaux, cependant, ne trouvent pas d'intérêt à s'incarner un jour en homme, comme ce chat qui dit un jour à Pénélope Smith qu'il trouvait les chats parfaits et qu'au contraire les hommes étaient bien trop émotifs.

Certains animaux sont fidèles par delà la mort et reviennent à la fin de chaque incarnation retrouver le même maître. Et certains essaient même si le maître n'en est pas conscient.

Comme cette femme qui avait perdu sa chienne. Elle ne s'en consolait pas. Pendant que sa chienne se réincarnait dans des chiots que le destin lui présentait. A chaque fois, la femme refusait le chiot car elle ne se remettait pas de sa tragédie. Le chiot mourrait et retentait sa chance sous la forme d'un nouveau chiot. Et ce jusqu'à ce qu'une druidesse consciente de la situation, vienne expliquer à la femme en deuil ce qui se passait. Et depuis la chienne et sa maîtresse sont à nouveau réunies.

Mais comment reconnaître nos animaux quand ils reviennent?
Parfois, c'est simple : dans la première portée de l'espèce de notre animal que nous rencontrons, se trouve notre chien, chat, lapin...On l'appelle par son ancien nom et il vient à nous.
Mais même quand ce n'est pas si simple, si vous, vous ne retrouvez pas votre animal, lui vous retrouvera.

P.S. : Des exemple de réincarnations, de communications avec des animaux décédés, de retrouvailles, vous en trouverez de quoi rassasier votre curiosité ou votre besoin vital de savoir dans les ouvrages de cette page, notamment "Perles de sagesse du peuple animal" et les livres qui sont consacrés aux animaux décédés.

 
 
   
 
© 2017 Ame animale